Palpitations cubaines, 17 mars 2018, Lyon

 

 

 

 

 

 

Gros succès à la projection du documentaire de Jean-Louis Gonterre, plus de 70 personnes attentives, chaleureuses dans la salle des Ateliers des Canulars,
91 rue Montesquieu, Lyon, 69007

¿Como nacieron los peces en el lago ? Un film de 52 mn qui donne la parole à des écrivains, artistes, paysans de Cuba.

Palpitations cubaines est une soirée de solidarité pour donner un petit coup de main à la réhabilitation d’une école cubaine détruite par le dernier cyclone Irma. C’est aussi une soirée festive pour tous les amoureux de la culture cubaine.

Un village dans le vent en Première mondiale!

 

Au cinéma Le Foyer, Bourg- Argental, Loire.
le 15 décembre à 21 h
le 16 decembre, 17 h30
Un village dans le vent, documentaire de 82 mn tourné à Burdignes, dans la Loire.

et bientôt au Méliés, St Etienne,  Aux Alizés, Bron, au Cinépilat, Pélussin
et bien d’ autres salles dans la région.

Projections du film les 15 et 16 décembre 2017

Cinéma Chaplin, Rive de Gier, 19 octobre 2017

Soirée proposée par le
Conseil culturel Ciné-Chaplin

Jeudi 19 octobre 2017, 19 h30
Projection du documentaire: Je devrais être morte
Film de Jean-Louis Gonterre

Cinéma Chaplin, Rive-de-Gier, 42800


Suivie d’une discussion sur le thème/ Se soigner et vivre autrement
en présence de Anne Mathieu, musicothérapeute
et des professionnels des  » médecines douces « 

Soirée débat : Que disent les Cubains de leur Cuba ? Annonay le 15 mai

Lundis Citoyens et Montmiandon films
Soirée débat, avec Jean-Louis Gonterre,
réalisateur du film.
documentaire 2015 et 2016 ,
¿ como nacieron los peces en el lago ?

Rester à Cuba, en partir ? Comment découvrir Cuba sabs laisser émerger ce cruel dilemme ? Des portraits d’ une grande intensité et des images vagabondes qui font écho aux propos recueillis comme si l’ île venait donner raison à ces Cubains convaincus. Où l’ on aborde les thèmes de l’ exil, du colonialisme, de l ‘esclavage, du socialisme, de l’ économie, de l’ éducation. Un voyage en mouvement, de l’ un à l’ autre et vers tous.

Avec la parole de quatre écrivains: Leonardo Padura, Nancy Morejon, Lorenzo Lunar et Véronica Vega, de musiciens: Carlos Irarragorri, de peintres: Danielo Moreno, de paysans.

Lundi 15 mai, à 20 h3026, rue Franki-Kramer, Annonay

 

 

 

mon film sur Cuba à l’ affiche

Réalisation Gonterre

le documentaire  ¿ Como nacieron los peces en el lago ?
une réalisation de Jean-Louis Gonterre
sera projeté le 24 septembre à Sète et le 6 octobre à Lyon.

Sète, Festival Salsa
Festival Salsa: Sète amérique latine semaine artistique
Conférence par Sandra Hernandez,
La littérature cubaine d’ hier à aujourd’ hui.
projection le samedi 24 septembre .
Cinema Palace, à 20 h 30
COLLOQUE, CUBA TERRE D’ ASILE, UNIVERSITÉ LYON 2,
le 6 octobre, 16h
La projection sera suivie d’une rencontre/échange en français
avec Nancy Morejón, en présence du réalisateur,
animée par Sandra Hernández, professeure à l’Université Lumière Lyon 2.
– 18h, spectacle musical autour des textes poétiques de Nancy Morejón.
«Poésies de Cuba : rencontre autour de Nancy Morejón».
Spectacle animé par la conteuse Mercedes Alfonso
et ses deux musiciens.
Durée : 1h

 

 

 

 

Dessins du matin

Certains savent que pendant 20 ans j’ ai photographié la pomme de terre. En France et aussi en Afrique, en Inde et en Amérique latine, Pérou, Bolive, Equateur. Et un jour récent, j’ ai rencontré Michel Devaux, artiste peintre qui utilise la pomme de terre comme principal sujet et source d’ inspiration. Je voulais faire un documentaire sur son travail. Mais la vie a décidé autre chose.
Je vous présente un petit clip de 5 mn, qui est un portrait croisé, une belle histoire d’ amitié, un petit clip plein de tendresse et de créativité.
https://vimeo.com/album/3847476/video/191763175

ou sur Youtube:

https://youtu.be/4h0DrD_gJTM

Burdignes, le projet de documentaire est lancé

 

BIEN VIVRE AU VILLAGE

« Parce que Burdignes n’est pas un village comme les autres. Depuis longtemps Burdignes a une histoire différente et a aujourd’hui deux projets novateurs : l’éco-hameau et les éoliennes ». Aussi pour le dynamisme du village avec « le groupe de théâtre, l’école, les jeunes paysans, les nouveaux habitants » et où il semble que « tout concorde pour un mieux vivre ensemble ».

Le réalisateur expose l’idée générale du documentaire qui est de « montrer comment un village conçoit un présent et un futur différents ». Pour cela, il compte aller à la rencontre des habitants, des associations, des élus, les voir travailler et vivre, au cours de l’année 2016.

« C’est un film où la parole et la réflexion seront présentes, mais aussi le rire, la joie de vivre ». Telle est l’ambition de Jean-Louis Gonterre et pour y parvenir il compte sur l’implication des habitants qui peuvent faire part de leurs idées et envies sur le site Internet du réalisateur, lesmatinsrouges.com ou en lui envoyant un mail, info@gonterre.com.